Réunion de Chantier au 115DP!

REUNION DE CHANTIER AU 115 DU PARTICULIER !!!!

Vous n’êtes pas sans savoir que depuis près de cinq ans, nous nous sommes attaquer au plus grand chantier humanitaire qui soit :
-Chasser la misère des rues et y compris toutes les conneries qui conduisent à la dé-socialisation, à l’exclusion.
-Faire reculer ce fléau social qui n’a rien de saisonnier et qui continue de croître au delà de l’hiver dans le mépris de l’individualisme et du matérialisme imposés d’état !

Un chantier qui nécessite l’observation de quelques règles de sécurité, afin que nous ne nous blessions pas…
Or comme dans toutes entreprises de grande envergure, et je ne crois pas me tromper, que grâce à vous, elle le soit devenue…
Prés de 18 963 ouvriers citoyens à ce jour…
Le 115 du Particulier a besoin d’un « vecteur » commun, une sorte de symbolique qui, même si on ne se connaît pas dans les quatre coins de l’hexagone,
et qui sait du monde demain ?…(Québec, Belgique…), on puisse au moins se reconnaître et être reconnu de tous, et surtout de nos potes victimes de l’exclusion…

894 500 sans abris étaient dénoncés par le dernier rapport de la Fondation Abbé Pierre de ce début d’année 2016…
Mais combien de plus à la fin de la trêve hivernale où le bal des expulsions locatives à repris et où les centres d’hébergements d’urgence ferment leurs portes en chaîne ?
Le double ?
Le triple peut être ?
Mais pas moins toujours que 894 500 !
Dont 32 000 enfants selon l’UNICEF !…

L’autre jour, je proposais le nez rouge, mais bon c’est déjà pris, donc pas de récup’…
Mon frangin Bébert proposait le brassard, je trouvais que cela faisait…
Le gilet ? On n’est pas en panne au bord d’une route, bien au contraire, ça ronfle du tonnerre !
Il nous faut notre propre « liquette », en somme…
Alors voilà…

Que pensez-vous du casque de chantier BLANC ?
Blanc comme la colombe…
Blanc comme la neutralité d’action… sauf celle du cœur…
Blanc comme la pureté de cette générosité qui fait et réussit les choses là où cela ne passe plus ou pas…
Un casque qui, lorsque les mentalités en auront compris la symbolique, ouvrira la plupart des portes humaines, jusque là condamnées par le mercantilisme et le matérialisme…

Une gamelle légère, peu coûteuse et pourtant alourdi par nos cœurs débordants…
Et puis un casque à porter lors des maraudes, lors d’une distribution de soupe, lors de ce que nous faisons depuis six mois et que nous faisons bien, de mieux en mieux !…

Un casque à honorer dans ce vaste chantier et qui avertira le laissé pour compte que, à sa vue, on ne vient pas pour lui mettre un coup de pompe ou un coup de matraque derrière les oreilles, mais qu’on vient lui apporter un bout de soleil dans sa vie et qu’il ne sera plus obligé de se protéger le visage à l’approche d’un uniforme…
Un bout de plastique au dessus des guerres et des balles…
Un casque pour se mettre à l’abri de l’indifférence…

Le casque de l’égalité des chances et de la dignité citoyenne…
Un casque pour l’ouvrier du cœur que nous sommes au sein de ce mouvement citoyen en marche contre la misère et l’exclusion…
Je vous demanderais donc de bien vouloir adopter ce port du casque…
Brann du Senon

(Pour agrandir image, cliquez dessus)

Laisser un commentaire