État des Lieux!

ÉTAT DES LIEUX :

Selon une enquête récente du Secours Populaire et IPSOS, 23 % des retraités ont des difficultés à faire trois repas par jour.

9 Millions de personnes sur 67 millions, dont 3 millions d’enfants, vivent en dessous le seuil de pauvreté en France en 2016, soit 1 personnes sur 7.

En 2016, l’UNICEF dénombrait plus de 31 000 enfants SDF

Un sdf sur quatre travaille et dort dans sa voiture ou dans une cave

Un SDF sur cinq est une femme

Selon le dernier rapport 2016 de la Fondation Abbé Pierre sur le mal logement, on dénombre 894 500 personnes privées de domicile personnel.

6730 morts de la rue en trois ans en France selon le quotidien du médecin juillet 2014

Au debut novembre, Le Secours catholique a publié, son rapport annuel sur la pauvreté. Les familles accueillies par l’association sont de plus en plus pauvres. En 2016, une famille sur cinq accueillie vit sans aucune ressource. De très nombreuses familles ne touchent pas les aides auxquelles elles ont droit.

Entre autres…

Les missions du 115 dp devant ces dégradations sociales :

Un des objets associatifs du 115 Du Particulier est l’assistance à personnes en danger.
Afin d’y répondre promptement, le 115 DP gomme « volontairement » la plupart des rouages administratifs qui lénifient les secours à apporter aux détresses « vitales » et qui exposent les personnes à « la mort » sociale, au propre comme au figuré.

6730 morts de la rue !

Exemple : une personne ou un enfant qui a faim doit être nourri sans attendre et sans avoir à remplir x demandes administratives soumises à commission d’octroi différé !
La seule chose à remplir ici : c’est l’assiette !

L’alimentation régulière est un DROIT et pourtant encadrée juridiquement par les articles L 345-2-2 et L 345-2-3 du code social et dans l’art 25 de la déclaration universelle des droits de l’homme.
Doit-on rappelé ici que cette déclaration fait partie intégrante du bloc de constitutionnalité française ?
Si cette législation était observée, il n’y aurait pas de mort de la rue et le sans abrisme n’existerait pas.

Se nourrir est vital pour conserver un équilibre santé, point !
Donc il n’y a pas à réfléchir plus loin : Il faut gommer toutes les distances entre la main qui a besoin et la main tendue !
La moindre hésitation n’en devient pas moins criminelle : 6730 morts !

Répondre au toit et à la faim
Prévention des carences alimentaires
Lutte contre le Sans Abrisme à l’échelle national

Les réponses que nous apportons ne sont pas « les » réponses, mais des réponses, certes imparfaites, mais de véritables réponses au mal logement et à la faim.

La France croule sous une législation antinomique en matière alimentaire.

Exemple : Au nom de quelle règle sanitaire avérée, en métropole les dates limites de consommation apposées sur les produits laitiers, notamment les yaourts ou fromages, sont plus courtes de trois semaines, voire un mois, qu’en DOM TOM ?
Invoquerait-on des risques sanitaires plus importants en Métropole ?

Autre exemple : Une banane « tigrée » est une banane mûre par définition, donc là où elle est meilleure à consommer. Pourquoi doit elle être bannie des étales et jetée ?

Il serait peut être temps de mettre en lumière et corriger certaines pratiques absurdes.

Merci d’y réfléchir
Brann du Senon

2 thoughts on “État des Lieux!”

Laisser un commentaire