Opération Patates!

OPÉRATION PATATES !!!

Le 19 juin 2018, Eloi D. contactait en mp le 115 Du Particulier :
« Bonjour, Un producteur de ma région cherche à donner plusieurs tonnes de pommes de terre en parfaite état, au lieu de les détruire, en passant par une association. Elles sont à enlevées en sacs dans les 15 jours. Pouvez vous être intéressé et organisé pour que je vous mettes en relation ? Merci. Eloi D.

20/06/2018 :
J’entrais en contact avec Eloi qui me mit en relation avec Armelle, la productrice dijonnaise en question. A l’issue de la discution, nous partions sur quinze tonnes de patates !
De quoi nourrir bon nombre de familles !
Le tout était de réfléchir au rapatriement d’une quantité aussi importante !
De notre côté, on aurait pu imaginer le transport avec notre camion benne 3,5 t en multipliant les enlèvements. Mais vu la distance et les frais de route que cela aurait engendré…
Du coup, j’appelle Paulette, la « Taulière » d’Emmaüs Brie avec qui nous « bossons » au quotidien dans un partage sans fioriture, soit qui se dispense des blablas administratifs lénifiants qui emprisonnent l’ensemble des gros culs du caritatif etc…
Nos deux entités ne perçoivent aucune subvention d’état, par choix, ce qui nous permet d’agir sans frein en matière d’assistance à personnes en danger ! Car malheureusement, c’est bien de cela qu’il s’agit avec cette sinistre réalité des 6730 morts de la rue en trois ans en France… Un chiffre que les institutions publiques ou associatives ont tendance à occulter en regardant ailleurs comme si cela n’avait pas d’importance…
Donc, notre raisonnement commun est simple : T’as faim, manges !
Après m’avoir gentiment traitée de cinglé au vu de la quantité…
Nous décidions d’y réfléchir autour d’un café…
-Moi :T’en veux combien ?
-Paulette : Trois ou quatre tonnes, pas plus !
-Moi : De notre côté, si on attribue 10 kg par famille, avec nos 450 familles que nous aidons chaque semaine, on arrive à quatre tonnes et demi. A ce stade, reste 7 tonnes environ à dispatcher. Je vois bien trois ou quatre tonnes pour Utopia 56 de Calais, deux autres aux Restos du cœur de Combs la ville… On est déjà pas trop mal ! Le restant sera bien distribué la semaine d’après…

Cinq minutes plus loin, nous décidions d’affréter le camion poids lourd de la Communauté de la Grande Paroisse pour le 28/06. Fredo, le plus jeune fils de Paulette et moi assurerons le charroi et je recontactais Armelle dans la foulée pour les derniers détails…du genre : Vous déjeuner avec moi le 28 ?
Nous : D’accord, on vient avec le dessert !

28/06/2018 à 8 h 30, départ à Dijon. Arrivée vers midi.
Et là, nous sommes accueillis par une petite Pépette bourrée d’énergie avec un cœur qui prend tellement de place, qu’on ne voyait que ça ! Armelle !
Armelle est agricultrice qui donne dans la moutarde, les céréales, l’asperge, la patate et la myrtille. Autant préciser que son exploitation ne dort pas et qu’elle est entourée par des collaborateurs très volontaires et tout aussi charmants.
Ni une ni deux, elle nous a chargé le bahut et trois quart d’heure après, nous cassions la croûte.
A 14h30, nous reprenions la route…
18 h, arrivée et déchargement au Village du 115 DP.

Comme quoi : Tout est faisable avec le coeur…
Producteurs, agriculteurs, NE JETER PLUS !
PARTAGEZ comme Armelle
Grâce à vous, nous pouvons combattre les inégalités sociales…

Dés ce soir, les patates d’Armelle seront dans la distribution de Lorrez le Bocage.

Bisous sur le cœur à tous les acteurs de cette « escapade généreuse » !

Brann du Senon

(Pour agrandir photos, click dessus)

Laisser un commentaire