Petit extrait de notre charte

« LA MISÈRE N’EST LE MONOPOLE DE PERSONNE,
NI MÊME UN QUELCONQUE MARCHE !
Et puis si quelqu’un détenait la solution miracle et universelle :
D’une cela se saurait !
Et de deux : Nous ne serions pas là à y réfléchir !
Le 115 du Particulier n’est donc PAS un exutoire pour y cultiver son égo et il y a
certainement d’autres endroits pour l’exprimer !
Aussi pour conserver un minimum d’efficacité et de convivialité,
le 115 du Particulier veillera à ce que son action et sa réalisation restent respectueux des lois, sereines et apolitiques, car le mouvement citoyen qu’il exerce doit vivre à l’abri du racisme, du prosélytisme et du politique pour conserver son authenticité et sa liberté naturelle.
Car la misère N’A PAS d’étiquette quand elle frappe !
Le citoyen se prévalant du 115 du Particulier, à n’importe quel titre que ce soit, DOIT respecter l’esprit de cette charte instituée en son sein,
et se doit d’assumer pleinement sa citoyenneté à titre individuel
lorsqu’il prodigue avant tout « un morceau de coeur »
Puisque toujours SANS CONTRAINTE, NI OBLIGATION
ABSOLUMENT né LIBRE !
Et de ce fait, AU DEVENIR TOUT AUSSI LIBRE !!! »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.