L’actu des membres

  • Projection du film Georges!

     

    Hier soir…
    Une quarantaine de personnes, de toutes horizons, étaient venues visionner la projection de « Georges »…
    S’ensuivit un débat enrichit par un public ému et interpellé par l’histoire bien sûr, mais aussi par cette « rue » où la mort sociale se banalise…
    Loin des schémas qui traitent du sans abrisme par le misérabilisme, Thomas Léaud, authentique ambassadeur de l’humanisme dont la sensibilité transpire dans l’intégralité de son œuvre photographique était là pour partager ce regard exceptionnel…
    Instant magique où se conjuguaient l’émotion et l’éveil, et nul doute que personne n’est sortie intact de la salle…
    La démarche a fait mouche dans tous les cœurs et ça, c’était vraiment la gagne !
    L’information et la communication sont, à mon sens, les outils qui briseront les préjugés qui forgent l’exclusion des laissés pour comptent que sont les SDF…
    Après, on a bu un coup pour continuer la « discute » jusqu’à 23 h 30
    Merci à ces Élus, notamment Yves Boyer, Maire de Lorrez, ces hauts fonctionnaires de l’action sociale, aux membres du 115 DP et à tous de nous avoir offert ces quelques instants privilégiés.
    Merci aux Résidents de la Communauté « Village » de Villebéon qui ont apporté un précieux concours logistique pour que cette diffusion soit une réussite : Préparation du buffet, mise en place du matériel son et autre…

    Nous répéterons très prochainement cette expérience à Nemours, Fontainebleau, Melun, Montereau… et nous vous en communiquerons les dates.
    Encore une fois : Merci

    Brann du Senon

    (Pour agrandir image, cliquez dessus)

  • Les News du village (27/4/18)

    Les News du Village
    du 27/04/2018

    3h30, la nuit est fraîche et partiellement étoilée…
    Les caravanes sont encore en pleines de sommeil et pourtant les coqs commencent leurs vocalises…
    Voilà quatre nuits que nous allons « ramasser » à Rungis !
    Trois palettes à chaque fois, dont une tonne d’oignons !
    Nos réserves sont pleines et le frigo de nos bénéficiaires aussi !
    Des bénéficiaires, hélas, de plus en plus nombreux…
    Mais quelle manutention !
    Alors si des fois vous ne savez pas quoi faire, un coup demain serait le bienvenu…
    Depuis quatre jours, tout le monde est sur le pont à 8 h 30 pour mettre en caisse, trier, classer, dater et ranger en chambre froide !
    Cette semaine, trois camions de denrées et un camion de vêtements ont été livrés à la Communauté Emmaüs de la Grande Paroisse.
    Hier, la Croix Rouge est passée prendre 350 kg d’oignons, une demi palette de pain à cuire et quelques cartons de viennoiseries…
    Cet après midi, livraison d’une demi-palette de denrées à l’épicerie sociale de Souppes et ce soir, comme d’habitude, distribution à Lorrez le Bocage assurée par Patrick et José.

    Lundi, David a regardé le lave linge qui nous faisait des siennes. Ça remarche !
    Lundi toujours, maintenance des véhicules par notre Mécanix Olivier.
    Mardi, Olivier et JJ ont installé notre « piano » professionnel en cuisine : 5 feux et deux grands fours. Ça va nous changer la vie !
    Mercredi, David a livré un camion de ferraille et de métaux issus de la déconstruction de caravanes HS.
    Hier aprés midi, Petit Pat a mis en ordre la sono pour la diffusion du Film « Georges » qui aura lieu Samedi à 20 h Salle Sainte Anne à Lorrez.

    La semaine prochaine, installation d’un plan de travail inox dans la cuisine.

    Menu du jour : Poissons panés et chou braisé

     

  • Petit rappel!

    RAPPEL

    Depuis six ans, le 115 Du Particulier est une plateforme d’entraides où l’on tente de répondre au sans abrisme afin de restituer, aux personnes qui en sont victimes : cette dignité citoyenne faite de droits et de devoirs que le législateur reconnaît dans des cadres juridiques précis.
    Pour ce faire, ce mouvement citoyen met tout en œuvre pour gommer toutes distances « supplémentaires » qui s’interposeraient entre la main tendue et la main qui a besoin.
    Des distances comme des commentaires blessants visant à mettre en avant des égos surdimensionnés, ou prétendant à en avoir une plus grosse que l’autre, ou encore détenir la solution suprême, etc.
    Rappelons ici ce petit extrait de notre charte qui depuis six ans borde notre leitmotiv :

    « (…) LA MISÈRE N’EST LE MONOPOLE DE PERSONNE,
    NI MÊME UN QUELCONQUE MARCHE !
    Et puis si quelqu’un détenait la solution miracle et universelle :
    D’une cela se saurait !
    Et de deux : Nous ne serions pas là à y réfléchir !

    Le 115 du Particulier n’est donc PAS un exutoire pour y cultiver son égo et il y a
    certainement d’autres endroits pour l’exprimer !
    Aussi pour conserver un minimum d’efficacité et de convivialité,
    le 115 du Particulier veillera à ce que son action et sa réalisation restent respectueuses des lois, sereines et apolitiques, car le mouvement citoyen qu’il exerce doit vivre à l’abri du racisme, du religieux et du politique pour conserver son authenticité et sa liberté naturelle.
    Car la misère N’A PAS d’étiquette quand elle frappe !
    Le citoyen se prévalant du 115 du Particulier, à n’importe quel titre que ce soit, DOIT respecter l’esprit de cette charte instituée en son sein,
    et se doit d’assumer pleinement sa citoyenneté à titre individuel
    lorsqu’il prodigue avant tout un morceau de coeur
    Puisque toujours SANS CONTRAINTE, NI OBLIGATION
    ABSOLUMENT né LIBRE !
    Et de ce fait, AU DEVENIR TOUT AUSSI LIBRE !!!

    Le 115 Du Particulier rappelle que la citoyenneté, en conscience, est non seulement un droit, mais également un devoir.
    Toute volonté tendant à se démarquer de cet esprit en sera écartée ! (…) »

    Cette charte est consultable à tout moment car elle figure dans les fichiers du groupe :

    https://www.facebook.com/notes/115-du-particulier/la-charte-du-115-du-particulier/1693095380765604/

    Brann du Senon

  • 3eme vide grenier Gaulois!

    Les irréductibles gaulois du Village du 115 Du Particulier faisant de la « résistance » sociale pour survivre tout en gardant cet humour nécessaire à la bonne humeur.…
    Et bien Ils remettent le couvert pour leur 3 ème Vide Grenier Gaulois !
    Mais ce coup là, en semi nocturne pour que la fête dure un peu plus longtemps !
    Tout en considérant que ce n’est pas parce que l’on vit dans l’exclusion et dans une vie « d’équilibriste » que la convivialité doit disparaître du quotidien des laissés pour compte…
    C’est pourquoi Mécanix (Olivier), Distributix (Patrick), Sandomicilfix (Oliv’2) et les autres vous accueilleront le vendredi 14 juillet 2017 pour un troisième Vide Grenier Gaulois !
    La cervoise coulera encore à flots pour l’occasion, la saucisse crépitera sur la braise, le barde DJix nous saoulera avec ses flonflons…
    Scène ouverte aux ménestrels de passage…
    Anonymix (Dav’) proposera sa « pétanque gauloise »… ainsi que des Jeux gaulois !
    Sans oublier les surprises du dernier moment !…
    Les emplacements sont gratuits, comme d’hab’ !
    Vide Grenier ouvert aux particuliers et aux associations.
    Début des hostilités à l’heure de l’apéro : Midi !
    Sourire exigé !
    Pour tout renseignement : 06 67 12 61 81
    Les exposants sont invités à s’installer à partir de 11 H

    (Pour agrandir, cliquez sur la photo)

     

  • J’ai 56 ans

    Depuis que je suis né, au siècle dernier, la misère est devenue ma seule patrie.

    D’une, n’ayant pas choisi, livré à moi même, sans mode d’emploi tangible, j’ai grandi en son sein et appris la plupart des techniques « maquisardes » pour y survivre, légales ou pas. En cela réside ma seule liberté puisque n’ayant rien, qu’aurais je de plus à perdre que d’ignorer les règles qui en interdisent l’égalité des chances dans cette vie en société où se berce l’exclusion ?
    Au nom de quel bonheur surfait me ferait on respecter autre chose que le droit à la vie ?
    Donc je me surprends à rêver d’un monde meilleur, à ma façon, sans règle définie et j’avance à vue…
    Et puisque la destinée de chaque humain est de mourir dans un coin, je ne vois pas qui sur cette terre m’interdirait de crever l’arme à la main plutôt qu’un genou à terre ?

    Ce n’est pas exceller en délinquant que de survivre de la sorte, juste de la légitime « défiance » à l’égard de ce que l’on m’impose depuis que j’ai ouvert les yeux sur ce monde si glauque…
    Je ne suis pas jaloux de ce que les autres peuvent avoir, mais pourquoi eux et pas moi ?
    Pour que tout le monde soit content, cela ne tiendrait à pas grand-chose…
    Un brin de partage…
    J’ai donc choisi le partage du peu que j’ai comme arme de proximité…

    Deux, le toit et le casse croûte sont existentiels et j’ai vite appris qu’il fallait se battre pour ça, si je voulais me réveiller le lendemain matin… Et ça, c’est pareil pour tout le monde, avec ou sans moyen…
    Pas besoin d’allumer la télé, ni même d’entendre les salamalèques politiques pour épiloguer sur un frigo vide qui n’offre que le vent à croquer et la froidure d’une unique couverture : les étoiles. On passe tout son temps à chercher à bouffer et un endroit pour s’abriter, on appelle cela l’instinct de survie et cela peut durer toute une vie de ce que j’en vois…
    Difficile de capitaliser de la sorte et s’il y a une chose que l’on engrange, ce sont les rides du temps qui passe…

    L’injustice a su marquer le cuir qui me sert de peau…

    Mais, même si je suis blindé à force d’en prendre dans la tronche, je n’ignorerais jamais ces enfants qui ne choisissent pas d’avoir faim et froid et qui grandissent à l’abri du partage… à en devenir Sans Destin Fixe !

    Alors construisons ensemble cette maison qu’est le 115 Du Particulier pour leur restituer cette dignité du tout à chacun.
    Partage…
    Brann du Senon

    (Pour agrandir la photo, cliquez dessus)