L’actu des membres

  • La ferme de Baslin

    Jacqueline P., 79 ans, Une de nos Mamans du cœur, une VRAIE qui depuis 55 ans, contre vents et marées administratives, dirige d’une main de fer dans un gant de velours une Famille d’accueil pour handicapés mentaux et qui est la définition vivante de ce qu’est l’amour…

    A la croisée des chemins, début 2014, William, ami marchand de bestiaux, me présente à Jacqueline et là : Coup de foudre pour la Ferme de Baslin et sa dizaine d’âmes !

    Jacqueline : Pomme sans âge sur qui les flétrissures n’ont pas d’emprise, son cœur est resté vert comme un, printemps sans fin malgré une vie qui ne lui a pas vraiment fait de fleurs…
    Serge, le plus jeune de SES enfants, 53 ans, est dans la maison depuis 52 ans ! C’est le petit que l’on voit sur les photos… Un gamin dont l’espérance de vie ne devait pas dépasser la trentaine selon certaines théories médicales… C’était sans compter sur l’amour débordant de cette grande Dame…

    Soudés pour la vie, Serge n’est jamais bien loin de Jacqueline et on ne peut guère imaginer qu’il en soit autrement parce qu’ils la respirent ensemble, cette vie…

    Jacqueline me parle et j’entends…

    Depuis 2014, suite au nouveau découpage régional de l’action sociale, la Ferme de Baslin bascula administrativement sous la compétence de la Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales du Loiret, abandonnant celle de Seine et Marne dont elle dépendait depuis plus de 50 ans. Ce qui a eu pour effet de remettre en cause l’agrément d’accueil au vu de l’âge de Jacqueline, allant jusqu’à lui supprimer les aides d’usage pour l’inviter ni plus ni moins à METTRE A LA RUE « SES ENFANTS » !…
    Une décision qui, sans autre forme de procès, se moque des conséquences DRAMATIQUES, surtout lorsque l’on sait que les établissements publics susceptibles d’accueillir ces êtres abîmés ferment un à un, subissant les revers d’une politique sociale inepte et appauvrie par les coupes budgétaires.

    Je ne pouvais pas rester sourd à cette connerie imposée d’état !
    Et Nous avons pris le maquis avec Jacqueline et SES Mômes !

    Alors depuis 2014, le Village du 115 Du Particulier contribue et assure « comme il peut » le ravitaillement alimentaire de la Ferme en partageant nos collectes d’invendus.

    Pas plus tard qu’hier, Patrick a rendu visite à notre Maman.

    Brann du Senon

    (Pour agrandir les photos, cliquez dessus)

     

  • Les News du Village du 115 DP

    Qui aurait dit que cette initiative « Village » qui vit le jour au temps fort de l’hiver 2012 allait devenir cet écrin de solidarité ?
    Cinq ans déjà…
    Cinq ans à développer cette assistance à personne en danger pour répondre fermement à cette indifférence sociale qui engendrait plus de deux morts de la rue par jour !
    Cinq ans à ne pas baisser les bras dans ce leitmotiv et en faire une priorité absolue, soit développer un humanisme si fort que des vies abîmées puissent repartir dans des contrées plus justes et bien loin de nos égoïsmes sociaux…
    Cinq ans à faire face aux antinomies administratives qui prônent la règle alors que l’institution est bien incapable de l’observer elle même !
    Cinq ans à lutter contre les dysfonctionnements du service public et ces politiques toujours en dessous des maux et où il est encore question de monopole de la misère !
    Cinq ans de colère et de rage devant les inégalités où l’impuissance s’estompe peu à peu devant ce merveilleux partage…
    Grâce à vous, les presque 19 000 acteurs de ce partage, l’avenir se dessine dans ce qu’il y a de plus beau : L’humain en marche.
    Quel encouragement dans ce possible !
    Pour vous en remercier, voici une bribe de ce que l’on sait faire de mieux en mieux aujourd’hui :
    Un bout de cette vie de notre communauté de Sans Abri basée à Villebéon 77 et qui depuis cinq ans, n’a pas coûté un sou à l’état…
    Jo, la trentaine, arrivé depuis trois semaines, ballotté entre la rue et les incarcérations, se pose tranquillement. Le gamin prend peu à peu ses marques auprès de notre Fred, l’encadrant charpentier, et s’éloigne de sa solitude… Depuis mardi, Jo a enclenché une formation au code de la route.
    Mercredi, Gorgueï le roumain a passé son entretien d’embauche avec succès et il prend son poste dés Lundi prochain dans l’usine du coin.
    Mickaël le parisien nous a quitté dimanche soir. Il a non seulement trouvé une collocation en banlieue, mais aussi du boulot dans une boite de nettoyage depuis la semaine dernière.
    Stéphane le menuisier, encadrant bénévole, fait peu à peu le tour des activités de la communauté et étudie avec Fred la production du chalet mobile. Aujourd’hui, il accompagne Marco, l’encadrant bois, pour étudier une coupe de « Douglas » dans l’Yonne. Le Douglas étant un bois de construction idéal pour nos futurs chalets.
    Après deux mois et demi de transit au Village, Pierre a trouvé sa place à L’association « Coup de Pouce » avec qui le 115 Du Particulier fonctionne en partenariat pour la logistique de l’épicerie solidaire de Viry Chatillon. Disposant d’une studette tout confort, Pierre gère la chambre froide et les colis légumes, entre autres.
    Micka l’expulsé, résident depuis fin octobre 2016, devient notre gestionnaire de stock du Village et guide Coline, une petite stagiaire dans notre vie communautaire.
    Olivier le mécano, voire magicien ?, s’arrache de nouveau les cheveux sur un de nos véhicules qui bat de l’aile !
    En fin de matinée, Xavier le chauffeur apportera de la viande dépassée de date à l’association « Pas si bête », le refuge d’animaux de Nargis.
    Patrick, notre plus ancien résident, aujourd’hui responsable des distributions alimentaires locales, va s’activer pour celle de ce soir à Lorrez le Bocage.
    Peter l’anglais, victime du brexit, part en soins à Nemours.
    Jean Pierre, notre secrétaire, est sur Paris pour cette fin de semaine histoire de régler une rage de dents…
    Doriane tient son poste de « semainière » de cuisine et va régler les derniers points de son inscription à Pôle emploi.
    A 14 h 30, j’irais visiter une grande bâtisse que l’asso souhaite acheter pour y créer un lieu de vie en dur.
    Deux journalistes viennent tourner un reportage sur notre Village.
    Aujourd’hui, il ne devrait pas faire trop mauvais…
    Au menu : Grillades au barbecue et piperade
    Brann du Senon

  • Partage de la soupe de l’amitié à Souppes sur Loing 77

  • Toulouse – Maraude Citoyenne

    Il fait froid nous sommes au chaud – beaucoup de personnes sont dehors – dormir dehors n’est pas facile – mais nous pouvons leur apporter Apporter du café – de la soupe – des sandwiches filmés – du thé – des jus de fruits – des viennoiseries – des vêtements – des duvets – des sous-vêtements etc etc etc etc etc Je vous propose une maraude citoyenne Rendez-vous devant la gare matabiau sortie métro extérieur À 18h30 – nous partirons à 19h histoire de réceptionner tout le monde Merci à vous tous et toutes

  • Partage de la soupe de l’amitié à LORREZ LE BOCAGE