MARCHE OU CRÈVE

  MARCHE OU CRÈVE Depuis prés de dix ans, c’est la vie du Village du 115 Du Particulier… Cette communauté de Sans Abri… Un endroit qui « n’existe » pas vraiment sur les tablettes sociales, celles du monde… Un autre monde presque… En résistance… En autarcie, aussi, par la force des choses… Dans un concept Lire plus …

VUE SUR VIE!

La misère n’a pas de frontière, pas plus de carte de séjour pour s’attaquer à l’homme… Les seules frontières qui subsistent sont celles des monopoles de la misère que les grandes enseignes caritatives s’imposent entre elles en pensant détenir LA solution suprême. Nul n’a la science infuse ! Alors au lieu de jouer collectif, ils Lire plus …

Distribution alimentaire aux étudiants.

  Mardi matin, Carole G. et Sylvie C. du Service Scolarité du Campus UPEC de Sénart à Lieusaint échangeaient avec Eloi, étudiant dans cet IUT et bénévole au 115 Du Particulier, sur le thème de la précarité grandissante dans les campus provoquée par la crise covid. Évidemment, leur école est impactée de plein fouet. Au Lire plus …

Légitime défiance…

  J’ai 60 ans. Depuis que je suis né, au siècle dernier, la misère est devenue ma seule patrie. D’une, n’ayant pas choisi, livré à moi même, sans mode d’emploi tangible, j’ai grandi en son sein et appris la plupart des techniques « maquisardes » pour y survivre, légales ou pas. En cela réside ma Lire plus …

Petit extrait de notre charte

« LA MISÈRE N’EST LE MONOPOLE DE PERSONNE, NI MÊME UN QUELCONQUE MARCHE ! Et puis si quelqu’un détenait la solution miracle et universelle : D’une cela se saurait ! Et de deux : Nous ne serions pas là à y réfléchir ! Le 115 du Particulier n’est donc PAS un exutoire pour y cultiver Lire plus …

COUP DE MAIN à la Famille MASSON

Voici huit ans, presque jour pour jour… Vendredi 5 Avril 2013, 17 heures, Nous recevons un coup de fil de Madame MASSON : « Je vous téléphone de la part de la Croix Rouge Française de Nemours qui pense que vous pourriez nous aider… La maison de mon fils à brûler, avant hier et il Lire plus …

Rappelles toi, déjà huit ans sur cette même route…

Rappelles toi, déjà huit ans sur cette même route… Les News du Village du 13/04/13 Six heures du mat’… Le ciel porte encore un fichu gris sur des cheveux mouillés… Et la vie peine à voir le jour… Le téléphone sonne… Déjà… Martial vient de fermer son parapluie… Le 26 février, on accueillait Martial ! Lire plus …